AQUAREA® – L’Aquaculture Respectueuse de l’Environnement en Aquitaine

Le 17 février dernier a eu lieu, à la Ferme Nature de Marahans à Captieux, l’inauguration officielle du programme de qualification AquaREA® – l’Aquaculture Respectueuse de l’Environnement en Aquitaine.Ce programme de qualification est né en 2010, sous l’impulsion du GDSAA (Groupement de Défense Sanitaire Aquacole d’Aquitaine) afin de faire reconnaître 27 années d’investissement collectif (le GDSAA a été crée en 1984) et de doter les acteurs de la filière aquacole – de l’amont à l’aval – d’un outil d’accompagnement dans leur démarche d’amélioration continue des pratiques.

 

L’Aquitaine est la 1ère région piscicole française, avec près de 11 000 tonnes de production annuelle, soit près du tiers de la production nationale, environ 120 sites dénombrés sur la région, plutôt spécialisés dans la production de salmonidés, en particulier les grands poissons (>40% de la production nationale).
L’Aquitaine est le 1er producteur d’oeufs de truite du territoire – cela représente 50% de la production européenne, 85% de la production française.
Enfin l’Aquitaine est la 1ère région de production de caviar d’esturgeon – cela représente 70% de la production nationale et 20 tonnes sur les 150 tonnes du marché mondial.

Le GDSAA, fort de sa représentativité (plus de 99% des piscicultures d’Aquitaine adhérentes) et d’une volonté collective de durabilité de la filière et de préservation de l’environnement, a crée le référentiel, appelé « Charte AquaREA », avec le support de Coop de France Aquitaine et de l’AFNOR, et avec le soutien du Conseil Régional.

 

Les audits de certifications ont eu lieu entre octobre 2011 et février 2012. Aujourd’hui, la structure – le GDSAA – et 8 sites aquacoles sont certifiés.

Étant l’une des auditrices, je suis fière des résultats obtenus et de la remise des certificats faite le 17 février.

La Charte AquaREA®, c’est :

  • 61 engagements répartis en 6 grands axes d’amélioration : La maîtrise du sanitaire, la biodiversité et les pratiques d’élevages aquacoles, la maîtrise de la gestion de l’eau et de ses caractéristiques physico-chimiques, le rôle sociétal du pisciculteur en tant que « sentinelle de l’eau », la maîtrise de l’énergie, la gestion des déchets.
  • 2 niveaux de qualification :
    • 2E : Engagements environnementaux niveau minimum.
    • 3E : Engagements d’excellence environnementale.

Les objectifs du GDSAA aujourd’hui sont de faire reconnaître la Charte AquaREA® et le programme de qualification comme gage de confiance pour les institutions envers l’ensemble de la filière aquacole, mais aussi comme un tournant pour la filière, par rapport à sa « durabilité », la préservation de l’Environnement, la sauvegarde et la réintroduction d’espèces, et l’équilibre sanitaire.

Le GDSAA espère avoir 90 aquaculteurs certifiés d’ici 2 ans…A suivre.

Cette entrée a été postée par Actualité normative et réglementaire et annotée par , , , , . Annotation permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>